La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Cliquer sur l'image vous redirige vers notre boutique en ligne

 

« J’avais commencé mon travail de réécriture d’un recueil de contes et de légendes que je compte illustrer. Je piétinais. Mon élan initial n’y était plus. Déçue de la tournure des événements qui me rendait l’image de mon incapacité du moment, j’ai dû mettre ce récit de côté. Comme j’avais déjà sorti mon premier projet, un conte philosophique, des boules à mites où il avait été en attente pendant plus de vingt ans, je ne vivais cette situation, ni comme un drame ni comme un échec. Pendant cette même période, je communiquais régulièrement et fréquemment, par courriel, avec une amie. À la suite de l’un de ces échanges, elle m’a assuré que je devrais écrire un roman. Après ma première publication, la logique pointait vers l’édition d’un recueil de contes et de légendes et je n’avais pas envisagé de m’adonner à un autre style d’écriture. L’idée, cependant, a trouvé sa voie et une voix. Trois ans plus tard, j’en fais l’autoédition par l’entremise de mon entreprise, les Éditions du Soleil en soi.Le lancement de ce livre intitulé « Au temps des rendez-vous manqués, adieu mer ! » a eu lieu le 2 mai 2019, à Boucherville, sur la Rive-sud de Montréal.

 

Dans ce récit, j’aborde, entre autres thèmes universels, l’amour, l’amitié, la colère, la peur, la joie, la peine, l’intégrité, la loyauté. En fin d’écriture, libérée de ma souris, un soupir de soulagement involontaire, à la suite de l’accouchement de ce récit, a rempli l’espace. À ce moment, j’ai pris conscience qu’en moi résidait une profonde réflexion sur la santé mentale, sur la mienne, celle de mes proches et de la société en général.

 

L’écriture, pour moi, est un merveilleux moyen d’expression, un outil d’apprentissage de soi et des autres, de communication et de partage, et ce processus m’apporte beaucoup de contentement. En tant qu’écrivaine, je partage non seulement des mots, mais, mon imaginaire, des idées, mes expériences de vie. Il s’agit d’un partage intime et privilégié entre deux personnes, mon lecteur ou ma lectrice et moi. Si je réussis à faire vivre des émotions à mes lecteurs et lectrices, et si de surcroît, à la suite de leur lecture, ils se posent des questions sur la santé mentale, je serai satisfaite de ce livre.»

 

Marie-Odile Grondin, auteure

 

 

Couverture Au temps des rendez-vous manqués, adieu mer !Couverture Au temps des rendez-vous manqués, adieu mer !

 

 

Synopsis : Au temps des rendez-vous manqués, adieu mer!

 

Tout comme la chanson du même nom, composée et chantée par Hugues Aufray, Céline a sacrifié sa jeunesse. Cependant, elle n’a jamais renoncé à l’amour, l’amour d’attente, l’amour d’espérance, l’amour d’une mère, l’amour de sa mère.

 

Madeleine, femme-enfant névrosée et narcissique, a manipulé Céline à sa guise pendant des décennies. Au fil des ans et des événements, cette femme souffrante est devenue millionnaire. Ses abus se sont exacerbés par le pouvoir que lui conféraient ses récents moyens. Jusqu’où ira-t-elle pour conserver l’emprise qu’elle exerce sur sa fille ?

 

Un beau jour, à l’aube de la soixantaine, Céline a trouvé, dans la paperasse de Madeleine, un document qui tissera son destin et qui changera à tout jamais sa relation avec sa mère. Profondément blessée, Céline laisse remonter ses souvenirs à la recherche d’éléments fragmentés dans le temps qui ont conspiré à la rendre telle qu’elle est aujourd’hui.

 

Capable d’introspection et de recul dans cette relation mère-fille malsaine, malgré sa grande peine, Céline raisonne et analyse la situation. Quelle décision prendra-t-elle ? Parviendra-t-elle à pardonner à sa mère ?

 

Sous-jacent à ce récit, réside une intime réflexion de l’auteure sur la santé mentale, la sienne, celles de ses proches et de la société en général.

 

 

 

  Pour lire des extraits de ce livre, voir ce produit dans notre boutique en ligne.